Servir par l'information

12 novembre 2018

Cap haïtien, rationnement électrique accentué

*Cap-Haïtien/ Rationnement accentué de l'énergie électrique

Cap haïtien, 10 novembre 2018,mediayiti. Canalblog.com

Depuis plusieurs semaines, la commune du Cap-Haïtien fait face à un rationnement de l'énergie électrique à nul autre pareil.

À en croire les dirigeants de l'EDH dans le Nord, un problème de carburant serait à la base de cette situation.
70.000 gallons de gaz devraient sortir à Port-au-Prince pour arriver dans le département, mais les problèmes enregistrés au niveau des routes national es ont empêché le transport, a-t-il annoncé.

Le directeur départemental Nord de l'Electricité d'Haïti, l'ingénieur Guyto Pierre-Louis a expliqué dans une conférence de presse tenue cette semaine, qu'au delà de la pénurie de carburant ,la centrale jose mati n'a pas la capacité de production proportionnelle au besoin en énergie du Cap et ses environs.
35 mégawatts sont nécessaires pour alimenter les trois principales lignes électriques , alors que la centrale électrique n'en dispose que 13.

Le numéro un Nord de l'ED'H en a profité pour exhorter les abonnés à passer au bureau de la compagnie pour payer leur bordereau d'abonnement, pendant qu'il leur demande également de prendre patience en attendant que le courant de ville rétablisse normalement.


E-mail : leoneldorcilien79@gmail.com
Phone : 37706525/ 43139177

Mediayiti

Posté par mediayiti à 13:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]


09 novembre 2018

En Prélude à la journée internationale des droits de l'enfant, l'IBESR/nord s'active .

IBESR/nord s'active à l'approche de la journée internationale des droits de l'enfant .

Cap haïtien, 8 novembre 2018,mediayiti


L'institut du Bien Être Social et de Recherche (IBESR) annonce deux semaines d'activités en prélude à la journée internationale des droits de l'enfant le 20 Novembre 2018 prochain.

Lors d'une entrevue accordée à Mediayiti en début de semaine, le coordonnateur départemental Nord de l'IBESR, M. Henry Claude ELEAZARD a affirmé que des activités culturelles, de sensibilisation, des conférences -débats seront déroulées pour marquer cette date.

Dans la foulée, des exercices de simulation seront réalisés avec des écoliers en vue de les aider à comprendre quel comportement devraient ils adopter en cas de catastrophe naturelle, notamment le séisme.

Notons, le numéro un de l'IBESR dans le Nord, s'est entretenu en début de semaine avec les responsables de différents centres de maison d'enfant oeuvrant dans le Nord. Les discussions ont
été axées sur le mode de fonctionnement et de gestion de ces centres qui accueillent des enfants démunis.

Léonel DORCILIEN
Mediayiti.canalblog.com

Posté par mediayiti à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2018

Enfin, Cap haitien,objet de préoccupation de certaines autorités du nord

SÉANCE DE TRAVAIL DES AUTORITÉS DU NORD SUR LA SITUATION DE LA VILLE DU CAP HAÏTIEN. 

Cap haitien ,05 Novembre 2018,mediayiti.canalbloc.com

Cette séance de travail s'est tenue le week-end écoulée dans la deuxième ville du pays en vue de poser les problèmes que confronte cette ville et dégager également des pistes de solution appropriée.

La principale initiatrice de cette activité, la sénatrice Nord, Dieudonne Luma Étienne croit qu'il est de bon ton que tous les acteurs clés au sein du département travaillent en parfaite synergie pour résoudre les problèmes auxquels confronte la cité Christophienne.

Ces derniers temps, la ville du cap fait face à de nombreux problèmes, entr'autres le rationnement de l'énergie électrique, l'insalubrité et la dégradation environnementale...

Cette séance de travail a été déroulée en présence du délégué départemental du Nord, M. Antonio Jules, le député de la circonscription du Cap-Haïtien, M. Jean Etienne, du maire adjoint Esaïe Lefranc, des directeurs départementaux du MTPTC, MSPP, ED'H, environnement, coordonnateur de la protection civile et des représentants de la police nationale d'Haïti.

Notons, la sénatrice du Nord a préconisé que ces types de séance se tiennent chaque mois en vue de mettre en exergue les intérêts du cap haitien .

Léonel DORCILIEN,mediayiti.canalblog.com 

Posté par mediayiti à 21:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2018

Haiti/économie :une nouvelle caisse populaire dans le nord du pays.

Cap haïtien, Mercredi 31 octobre 2018,Mediayiti.canalblog.com 


Samedi 22 décembre 2018 prochain est la date retenue pour ouvrir officiellement la Caisse Populaire de Solidarité du Nord, CPSN qui sera logée dans une maison à la rue 9-M au Cap-Haïtien.

Cette caisse est l'initiative de plusieurs personnalités et institutions du Nord dont l'entrepreneur Jean-Claude Altidor et la Fédération de Transport du Grand Nord d'Haïti (FTGNH) regroupant des associations de divers domaines.

La Caisse populaire de solidarité du Nord sera une vraie caisse populaire dans toute l'acceptation du terme, a garanti l'initiateur principal M. Altidor faisant savoir que toutes les dispositions sont déjà prises pour que la Caisse commence à travailler avant la fin de l'année en cours.

"Les documents légaux sont déjà réglés, les ressources humaines sont prêtes et on continue de former d'autres cadres. En un mot, on met juste quelques touches avant l'ouverture officielle, a-t-il assuré.

Interrogé sur la concurrence, M. Altidor a dit reconnaître qu'aujourd'hui le marché est censé être saturé de caisses populaires mais il a ajouté qu'eux, à la CPSN, ils ont leurs tactiques et stratégies calquées sur les lois,les règles déontologiques et éthiques du secteur pour se tailler une place de choix. 

En effet, il a affirmé que le vrai rôle d'une caisse populaire c'est d'aider les plus faibles, celles et ceux qui sont au bas de l'échelle socio-économique à monter, à avoir une belle ascension.

"Avec la CPSN ce n'est même pas nous qui allons les propulser, c'est eux-mêmes les sociétaires, les vrais propriétaires des capitaux qui auront provoqué leur propre ascension, leur propre essor économique, a précisé l'entrepreneur Altidor qui reproche aux autres caisses du pays d'exclure les sociétaires dans les prises de décision.

"Aujourd'hui nous constatons que les sociétaires ne sont pas impliqués dans les décisions prises au sein des caisses populaires dont ils sont membres. C'est contraire aux normes régissant ce secteur d'activité, a-t-il condamné.

"Il faut que ces propriétaires, les vraies pièces maîtresses des caisses, les propriétaires des capitaux disponibles ont leur mot à dire dans les décisions, a-t-plaidé.

Il jure que la CPSN va corriger cette dérive.

Plus loin, il vante la loyauté, la crédibilité, l'honnêteté, l'intégrité, le sens de discrétion et de solidarité de ses collaborateurs qui vont constituer les conseils exécutif, de surveillance, de finance, de contentieux juridique, etc.

Pour finir, Jean-Claude Altidor a signalé que c'est la Fédération de Transport du Grand Nord d'Haïti ,VATEC SA et d'autres investisseurs haïtiens vivant  tant en Haïti qu'à l'étranger qui mettront des fonds disponibles à l'ouverture de la Caisse.

 

À noter, Jean-Claude Altidor a fait ces déclarations le dimanche 28 octobre 2018 au Feu-Vert night Club dans la deuxième ville d'haïti  lors du lancement officiel du Mouvement socio-économico-politique "Haïti en Avant" dont la mission et les objectifs sont de créer une société productive, progressiste, juste et solidaire dans laquelle vivent des citoyens avec dignité.

Ladite plateforme sociale résulte de plusieurs années de réflexions de la structure dénommée DILES: Débats et Initiatives Législatifs, Économiques et Sociaux, selon l'ex-député Antoine Joseph coordonnateur général du Mouvement Haïti en Avant qui devrait concrètement œuvrer à booster la production nationale, les petites et moyennes entreprises et à accorder des prêts et des crédits à travers la Caisse Populaire, selon ce qu'ont promis le haut-état major de cette structure socio-économico-politique.

Mediayiti.canalblog.com
Germéus Donald
+ 509 3630-3983
donaldgermeus@yahoo.fr

Posté par mediayiti à 02:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2018

Haiti en Avant. ..

LANCEMENT OFFICIEL DE LA PLATEFORNE HAÏTI EN AVANT

Cap haïtien ,30 octobre 2018.

 

La plateforme Haïti en Avant, un grand mouvement socio-économique et "politique" a été lancé officiellement ce dimanche 28 Octobre 2018, au local du feu vert night club, Cap-Haïtien.

Cette plateforme vise à œuvrer entr'autres dans le domaine du développement durable, de la création des richesses et de la transformation des produits agricoles.

Le coordonnateur général de la plateforme Haïti en Avant, M. Jean- Claude Altidor ,en a profiter pour annoncer l'ouverture d'une caisse populaire en décembre prochain, dénommée Caisse Populaire Solidarité du Nord.


Cette institution financière,fruit d'un partenariat entre les investisseurs haïtiens S.A/VIATEC, FTGNH et Haiti en avant, accordera des prêts aux sociétaires à un faible pourcentage et favorisera des initiatives qui tendent bouster la production nationale, a- t-il dit.

Pour sa part, le coordonnateur départemental de cette plateforme, M. Justin Métellus croit qu'il est temps de mettre beaucoup d'emphase sur l'économie et le développement tout en faisant la politique autrement.

Cette activité a été deroulée en présence de nombreuses délégations venues des différentes régions du pays.

Le coordonnateur du Conseil National des Sociétaires Victimes des Coopératives (CONASOVIC) Rosemond Jean, qui lui aussi était présent à cette activité a salué cette initiative.

Notons, la plateforme Haïti en avant n'est pas une structure régionale, elle s'étendra à l'avenir à travers tout le pays, selon les explications des dirigeants.

Mediayiti.canalblog.com

Posté par mediayiti à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Haiti/Santé /pneumocoque

 

La direction départementale Nord de la santé publique et de la population et ses partenaires ont confirmé officiellement ,ce lundi 29 Octobre 2018 la disponibilité ,sur le marché , d'un nouveau vaccin appelé pneumocoque. Une cérémonie a été organisée en la circonstance, ce lundi 29 Octobre 2018, au centre hospitalier public de la Fossette au cap haitien,en présence des prestataires de soins et des journalistes.

Ce vaccin vise à protéger les enfants de moins d'une année contre les maladies telles que: la pneumonie, la méningite, la sinusite etc...

Le directeur départemental Nord de la santé publique, Dr Ernst Robert Jasmin invite à tous les parents d'aller volontier faire vacciner leurs enfants dans les centres de santé et des postes de rassemblement afin d'éviter le pire.

Les responsables sanitaires du Nord envisagent de donner le vaccin pneumocoque a 95% des enfants avant l'année 2019.
Depuis dans les laboratoires, ce vaccin coûte 1500 dollars Haïtiens, tandis que le MSPP le donne gratuitement aux enfants, signe prouvant que l'etat s'est intéressé à la population les dirigeants sanitaires du Nord.

Léonel DORCILIEN

Médiayiti

Posté par mediayiti à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2018

Des milotiens mécontents d'être privés de services sociaux de base, réactions du maire principal de Milot. ..

Des milotiens mécontents d'être privés de services sociaux de base /RÉACTION DU MAIRE principal DE MILOT

Le maire principal de Milot, Jacques Bernadin, a réagi suite à la manifestation populaire déroulée dans cette commune le 24 octobre 2018 pour réclamer des services sociaux de base.

Les manifestants munis des pancartes ont réclamé entr'autres de l'électricité, de l'eau potable, des mesures de sécurité de base et une école professionnelle fonctionnelle....

Concernant le dossier de l'électricité particulièrement, le premier citoyen de la ville a déclaré avoir déjà entrepris des démarches auprès des dirigeants de l'Electricité d'Haïti/nord (EDH), mais hélas, aucune suite favorable n'a été faite.

D'ailleurs le conseil municipal de milot a déjà acheté des matériels tels que poteaux électriques, transformateurs, triplex et autres ,a précisé le premier citoyen de milot qui exhorte les milotiens à garder leur calme puisque les responsables concernés lui donne la parfaite garantie que ce problème qui fait rage à milot depuis trois ans sera bientôt résolu .


Léonel DORCILIEN

Mediayiti

Posté par mediayiti à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La fédération de transport du grand nord d'haiti (FTGNH) au delà des frontières du transport....

La fédération de transport du grand nord d'Haïti,FTGNH, au delà des frontières du transport...

 

La FTGNH compte Changer de stratégie ,
Elle investit dans le mutuel en plus du transport et elle y forme des gens, en conséquence ...

Haiti, jeudi 24 octobre 2018,Mediayiti.

La fédération de transport du grand nord d'haiti a réalisé ,les 20 et 21octobre 2018, au cap haïtien, deux journées de formation,en faveur des jeunes notamment des universitaires du département du nord, sur "le rôle et la dynamique de l'épargne volontaire et les quatre ennemis de soi"

"cette formation est le début de toute une série, puisque, la fédération de transport du grand nord d'haiti(ftgnh), en plus du transport ,veut offrir de nouvelles opportunités et investir dans d'autres activités visant former de nouveaux dirigeants capables de prendre en main la destiné d'haiti , a déclaré ,le coordonnateur de cette structure syndicale,monsieur Jean Claude Altidor, dans son discours, au début de la première journée de formation, samedi 20 octobre 2018 ,à la chambre de commerce , d'industrie et des Professions du nord (CCIPN).
Jean Claude Altidor, de renchérir, "aujourd'hui, il est indispensable de travailler au
renforcement de la capacité des jeunes,des moins jeunes et de tous ceux qui croient que haiti mérite des investissements propres pour faire reculer la misère qui gangrène la vie d'une bonne partie de la population haïtienne"

C'est le professeur Roger Jean Pierre ,administrateur, spécialiste en sciences coopératives,du tourisme et administration des ressources humaines qui a animé le séminaire en faveur d'une soixantaine de jeunes pour le compte du comité de restructuration de la FTGNH.
Durant cette formation, le conférencier a beaucoup mis l'accent sur l'importance que revêt une caisse populaire tout en mettant ses potentiels dirigeants face à leurs responsabilités.

Les participants à ce séminaire ont témoigné de leur satisfaction.
"Cette formation mérite d'être étendue à beaucoup plus de monde et réalisée de temps en temps pour aider les membres de la population à avoir une meilleure compréhension sur le fonctionnement d'une caisse populaire " a déclaré un participant à #mediayiti ,lors de la fermeture des activités, le 21 octobre dernier .

Notons, les préparatifs sont en cours en vue de l'ouverture prochaine du premier guichet de la Caisse populaire solidarité du nord ( CPSN) au cap haïtien, par les dirigeants de la FTGNH qui se gardent de donner des détails pour le moment

 

Mediayiti.canalblog.com
Sainjusma patrix Psainjusma@yahoo.fr

Posté par mediayiti à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2018

Le bureau politique du sénateur Nawoon Marcellus dans ses oeuvres

LE BUREAU POLITIQUE DU SÉNATEUR NAWOON MARCELLUS DANS SES OEUVRES

 

23 octobre 2018, mediayiti,cap haïtien


Le bureau politique du sénateur Nawoon Marcellus a lancé cette semaine un vaste programme de formation gratis à l'intention des jeunes du département du Nord.

Des cours, comme le leadership, l'anglais, la cuisine, la pâtisserie, la réfrigération, la plomberie... seront dispensés gratuitement à plusieurs centaines de jeunes ,sans distinction aucune, qui aimeraient bien apprendre une profession, si l'on en croit les déclarations du coordonnateur de ce dit bureau, Patrick Augustin.

Selon M. Patrick Augustin, cette démarche est inscrite dans le cadre de la formation accélérée entreprise par le bureau politique du sénateur Nawoon Marcellus.
Un certificat sera donc remis à chaque participant à la fin du cycle, a-t-il promis.

Il a réitéré la volonté et la détermination de l'élu du bouclier d'accompagner la population en générale et les Nordistes en particulier.

Mediayiti.canalblog.com

*Léonel DORCILIEN*
Phone: 37706525

Posté par mediayiti à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2018

Des infirmières et infirmiers anesthésistes d'haiti se sont associés pour se renforcer et se former davantage. ..

Des infirmières et infirmiers anesthésistes d'haiti se sont associés pour se renforcer et se former davantage.

Publié par Mediayiti

Au cours d'une conférence de presse organisée ,en la circonstance,cette semaine à delmas 31, la présidente de l'ANIAH, l'infirmière Carline Saint Victor a présenté le plan d'action de cette association consistant en la défense des intérêts de cette catégorie de professionnels, faire la promotion du métier de l'anesthésie,plaidoyer en vue de standardiser la formation en soins anesthésistes en haiti.

L' anesthésie est indispensable lors des interventions chirurgicales ,pourtant on minimise l'importance de l'anesthésiste a déploré la première secrétaire de l'ANIAH, l'infirmière anesthésistes Paul Nathalie qui espère que dans un futur lointan ,cette donne ne sera plus la même Grâce aux actions que posera l'ANIAH.

L'anesthésiste pratique un métier qui est très jeune en haiti,d'ailleurs le nombre d'infirmières et infirmiers anesthésistes ne dépasse pas la barre de la soixantaine sur tout le territoire, déplore gretta Joseph,vice présidente du dit comité, évoquant au passage que le département des nippes est privé d'anesthesistes .

Et l'infirmière Carmélita Jacques,elle aussi,anesthésiste et membre du comité exécutif de l'ANIAH, pour sa part, exhorte le gouvernement haïtien via le ministère de la santé publique et de la population d'augmenter l'effectif d'anesthesistes formés et veillez à la qualité de la formation.

Soulignons, seuls deux centres forment les anesthésistes d'haiti , l' hopital universitaire Justinien du cap haitien et l'hôpital universitaire de Mirbalais.
Pour être infirmières et infirmiers anesthésistes en haiti, il faut acquérir trois ans de formation ,après avoir obtenu sa licence en sciences infirmières dans une école reconnue par l'état haitien et après deux ans d'expériences comme praticiens.
Par contre,il existe des médecins anesthésistes, des techniciens anesthésistes

Rappellons, l'association des infirmières et infirmiers anesthésistes d'haiti à été présentée officiellement au grand public,le 16 octobre 2018,à port au prince, à l'occasion de la journée internationale de l'anesthésie où les dirigeantes de l'ANIAH ont rendu un vibrant hommage à Madame Anita Gervais, la première infirmières anesthésistes d'haiti.


Sainjusma patrix Psainjusma@yahoo.fr
33943691
#mediayiti

Posté par mediayiti à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]